Mélanges salés

Piquant-brûlant, épicé-fruité : le sel peut être tout cela à la fois, lorsqu’il est associé aux bons ingrédients. C’est alors que les sels aromatisés réveillent les arômes cachés et arrondissent les plats de manière raffinée

  1. Arôme et transformation du sel
  2. Utilisation du sel
  3. Origine et histoire du sel

Arôme et transformation du sel

Le sel, comme le beurre, est un très bon vecteur de goût, que les huiles essentielles des herbes et épices parfument agréablement. Son arôme dépend entièrement des ajouts aromatiques. On utilise comme base de mélange du sel de mer ou de table gros ou fin, lequel peut être associé à quasiment n’importe quel aromate. Qu’il s’agisse de piment fort ou d’un mélange de fines herbes à la tomate fruitée – il en résultera une composition délicate salée-épicée idéale pour de nombreux plats.

Utilisation du sel aromatisé

Sel aromatisé à la méditerranéenne :

Antipasti, pain grillé à l’huile d’olive, grillades, risotto, minestrone – les possibilités d’utilisation de ce sel inspiré de la gastronomie méditerranéenne et agrémenté de tomates, de paprika, d’oignons, de gingembre, d’origan, d’ail, de coriandre, de piment et de fenouil, sont infinies. Les légumes grillés, le poulet, les côtelettes d’agneau, les pommes de terre, les haricots et les lentilles deviennent un délice avec ce mélanges d’épices.

Sel aromatisé au piment :

Lorsque le sel rencontre les huiles essentielles des gousses de piment et du paprika et que l’ensemble est encore arrondi par le piquant de la capsaïcine, le plaisir d’un assaisonnement brûlant est garanti ! L’épice s’associe très bien au basilic, aux olives, à l’huile d’olive, au persil, au poivre et aux zestes de citron. Sa note piquante est idéale pour un parfait barbecue avec des marinades épicées, du beurre aromatisé, des légumes grillés, des steaks, de l’agneau, du poulet rôti et les sauces et dips adéquats. L’aromate extra fort est également adapté aux plats de pâtes, à la soupe de tomates, au goulasch ou au chili con carne.

Sel aromatisé à la tomate :

Les tomates et le sel constituent depuis toujours une alliance parfaite. Si l’on ajoute au sel de l’oignon, du poivre, des graines de moutarde, du paprika et du persil, les tomates exhalent un arôme qui fait chavirer le cœur des gastronomes. Les puristes dégustent le sel seul sur les tomates à la mozzarella ou dans une salade de tomates. On peut également le mélanger avec du piment, de l’ail, des fines herbes, des olives, ou de l’oignon. Son goût enrichit les plats de toutes sortes à base de tomate, les pâtes, les soupes, la sauce bolognaise, les vinaigrettes et les légumes comme les haricots, les blettes, les poivrons, les épinards et les courgettes.

Origine et histoire du sel

Outre le sel de table, il est possible d’utiliser du sel marin comme base du sel aromatisé. Il est l’un des condiments les plus anciens au monde. Sa production s’effectue aujourd’hui selon le même principe qu’il y a mille ans, lorsque les habitants des côtes commencèrent à créer des marais salants. Ils les laissaient se remplir d’eau de mer et attendaient jusqu’à ce que l’humidité saline s’évapore. Il ne restait ensuite que de fins cristaux de sel – le sel marin pur. Ce sel servait autrefois de précieuse marchandise et de monnaie d’échange et fut apporté depuis les routes de sels, comme la via Salaria en Italie, vers l’intérieur du pays. Il était également utilisé pour la conservation des aliments sous forme de salage ou de saumure.

Il est peu fait mention des sels aromatisés. L’évocation la plus ancienne concerne le sel fumé, qui aurait été « découvert » par les Vikings. Ils éteignaient leur feu de camp avec de l’eau de mer qui en s’évaporant laissait du sel marin. Les petits cristaux étaient rassemblés et utilisés pour l’assaisonnement. On appelle parfois « sel viking » le sel fumé danois. L’expression viendrait donc de là.

Avec le temps, de nombreux sels aromatisés sont apparus, qui par exemple, étaient servis comme sel de table particulier avec le pain et le beurre. On trouve aujourd’hui dans le commerce les mélanges les plus divers. Parmi les sels aromatisés les plus connus, on trouve le sel aux herbes; le sel à l’ail, le sel à l’oignon, le sel à la tomate et le sel de céleri.

Les sels aromatisés sont le condiment idéal à table.

  • Avantage : Les sels aromatisés sont un savant mélange d’épices nobles, d’herbes aromatiques et de sel.
  • Les mélanges de sel sont parfaits pour l’assaisonnement de plats gourmands.

Notre conseil : Il est très facile de fabriquer soi-même son sel aromatisé décoratif. Pour les ingrédients, il est possible d’expérimenter à sa guise avec des herbes, des épices ou bien des fleurs séchées. Il suffit pour cela de mélanger du gros sel marin avec la composition souhaitée selon ses goûts et d’en remplir un bocal ou une boîte hermétique.