thym

Thym

Le thym porte déjà son effet dans son nom. En effet, thymos est le terme grec qui signifie force et courage. Il était déjà apprécié dans l’Antiquité pour ses vertus fortifiantes, longtemps avant que l’on ne découvre son arôme épicé dans la cuisine familiale.

  1. Arôme et transformation du thym
  2. Utilisation du thym
  3. Origine et histoire du thym

Arôme et transformation du thym

Le thym se distingue grâce à un parfum très aromatique. Son bouquet est légèrement âpre et aromatique, arrondi grâce à un doux piquant poivré. La plante s’épanouit particulièrement bien dans les régions ensoleillées car les rayons du soleil favorisent la production d’huiles essentielles.

Cette herbe assez peu exigeante est originaire de l’ouest du bassin méditerranéen. Elle est cependant désormais l’une des plantes sauvages les plus courantes. Un thym de très bonne qualité provient de la région de l’Aschersleben thuringeois. L’herbe aromatique est récoltée l’été et proposée fraîche ou séchée avec soin puis transformée. Les herbes séchées sont disponibles à la vente hachées et finement moulues.

Utilisation du thym

Le thym fait partie des herbes de Provence et est souvent utilisé dans la cuisine provençale. Il peut être utilisé comme aromate dans vos recettes de cuisine. Il peut se marier à merveille avec d’autres herbes aromatique comme le laurier ou le romarin, ces mélanges d’épices constituant un parfait bouquet garni riche en saveurs pour vos plats.

Le thym est un accompagnement aromatique exceptionnel pour tous les types de rôtis. Qu’il s’agisse de tendre agneau, de terrine délicate, d’Irish stew, de kebab ou de savoureux ragoût de gibier ou de volaille – le thym arrondit la saveur de la viande de la manière la plus harmonieuse qui soit. Mais l’herbe aromatique est également indissociable des plats à base de champignons et de tomates, du concombre à cuire, des soupes de légumes, de la pizza, des plats de pommes de terre et de pâtes en tous genres. Il donne une légère note poivrée aux plats à base de fromage blanc et aux sauces aux herbes. Les coquillages, tels que les moules fraîches, produisent grâce au thym un délicieux bouillon. Il est aussi facile de faire des vinaigres et huiles aux herbes avec cet aromate unique en son genre.

Outre ses capacités culinaires, le thym dispose également de vertus médicinales, qui agissent notamment sous forme de tisanes. L’infusion dans l’eau chaude libère le thymol, l’une des huiles essentielles de l’herbe aromatique.

Origine et histoire du thym

Les débuts de l’utilisation du thym remontent loin dans le temps : Dans l’Égypte ancienne, on utilisait déjà la plante sauvage avant l’embaumement des morts pour parfumer la résine avec l’herbe odorante et antiseptique à la fois. Les Romains et les Grecs découvrirent ensuite les vertus fortifiantes de la plante médicinale. C’est ainsi que l’herbe du thym fut utilisé comme encens, qui devait stimuler l’esprit ; les guerriers, quant à eux, se fortifiaient avant une grande bataille en prenant des bains au thym, sur ordre de leurs généraux.

Les moines bénédictins apportèrent finalement les branches de thym dans les jardins des cloîtres de l’Europe centrale, où il fut très apprécié pour son effet antiseptique efficace contre le rhume et la toux. Hildegarde de Bingen recommandait de cuire les aliments avec du serpolet afin de nettoyer et de renforcer la peau de l’intérieur.

Outre le serpolet et le vrai thym, il y a encore environ 210 autres variétés, comme par exemple, le thym citron, qui pousse surtout sur la péninsule ibérique. Dans les parcs naturels espagnols et sur l’île grecque de la Crête, le thym sauvage a un rôle très spécial : la plante est la nourriture préférée des abeilles et elle est essentielle à la production apicole locale. Le miel de thym, à la couleur ambrée, est un vrai régal connu bien au-delà des frontières de ses origines.

Conseil de dégustation :

  • Le thym s’associe particulièrement bien avec le laurier, la muscade, le romarin et la sauge.
  • Il faut le doser avec précaution, car le thym séché dispose d’une puissance aromatique plus importante que l’herbe fraîche.
  • Afin que son arôme puisse se diffuser pleinement, le thym séché doit être ajouté en début de cuisson.
Notre conseil :

L’herbe du thym est idéal pour raffiner une boisson en lui apportant une note épicée très particulière. Associé au gingembre et au sirop de sucre, il permet de fabriquer par exemple une limonade aux herbes maison tout à fait originale. Pour cela, pressez légèrement l’herbe avec un rouleau à pâtisserie, afin que l’arôme puisse se répandre plus facilement dans le liquide.